Avant de mesurer un coût d’acquisition client il est aussi important dans votre projet publicitaire de bien étudier le domaine de la fidélisation et rentabilité. En effet si vous vendez des produits à faible consommation ou renouvellement vous serez plus attentif à la vente dite « one shot » comparé à un site internet du type cdiscount.com qui grâce à un large choix sera plutôt orienté vers la fidélisation de ses clients.

Pour calculer le coût d’acquisition via une campagne publicitaire sur internet il vous suffit simplement d’additionner tous les coûts relatifs à cette dernière. En commençant par:

  1. La création publicitaire des bannières
  2. L’étude de marketing digital
  3. Le temps passé au positionnement stratégique
  4. Le choix des plateformes d’affiliation ou régie publicitaire
  5. Et enfin, bien sûr, le coût d’impression ou de diffusion sur un panel de sites internet dédiés.

Le coût d’acquisition peut être défini en amont de manière simple : % sur le Prix du produit – ou de manière plus complexe : % sur le panier moyen de l’ensemble des clients sur une période donnée. On parlera aussi de ROI, retour sur investissement.

Optimisation du coût d’acquisition

Grace à des outils mis à disposition par les plateformes d’affiliation ou régie publicitaire comme le CTR ou l’ECPM vous pouvez quotidiennement optimiser votre diffusion et donc mieux maîtriser vos coûts d’acquisition afin d’en réduire le montant qui peut très vite dépasser vos budgets de base, dans le cas d’une campagne media au CPM.

Il est aussi important de se souvenir que la bannière publicitaire est le premier chaînon de l’acquisition et donc de multiplier les messages et le type de bannières ou de les adapter au type de site internet est aussi important que le suivi de conversion entre les clics, les inscriptions et les achats.