Contraction de CPM et d’effectif ("Effective CPM") ce mot utilisé essentiellement dans le monde la publicité en ligne définit en fait le montant d’une campagne à la performance si elle avait été diffusé par une régie publicitaire ou une plateforme d’affiliation au CPM.

Calcul de l'ECPM

Par exemple: un annonceur diffuse une campagne de publicité via des bannières de pub relayées et contrôlées par une régie publicitaire ou plateforme d’affiliation sur le site d’un éditeur ou webmaster, au CPA (coût par action) pour un montant de 10 euros reversés à chaque achat sur son site. Donc lorsque le visiteur effectue un achat le webmaster gagne un revenu publicitaire de 10 euros. Si l’annonceur souhaite connaître combien la campagne de publicité lui aurait réellement coûté si il avait diffusé cette campagne au CPM, il va prendre en compte le coût d’acquisition ou d’achat total, par exemple 20 euros pour 2 achats, et le diviser par le nombre de fois que la bannière de publicité a été affiché et enfin multiplier le résultat par 1000 pour avoir un coût d’e-cpm.

Ainsi une bannière de publicité affichée 43 000 fois avec un coût total de 20 euros pour l’annonceur via un CPA donnera la méthode de calcul pour l’e-cpm suivante : 20 / 43000 x 1000 = 0.46€. Son E-cpm, donc si l’annonceur avait voulu diffuser la campagne au CPM est de 0.46 centimes d’euro.

Pourquoi ce ratio ?

Existant de nombreux types de rémunération comme le CPC ou le CPL et bien d’autres, cela permet à un annonceur d’utiliser un indice de comparaison parmi toutes les offres de diffusion et de voir quel est la plus rentable pour lui. En effet si sa campagne au CPL lui avait couté en terme de « lead » ou inscription un montant global de 18 euros nous aurions alors un E-cpm de : 18/43000 x 1000 soit : 0.41 centimes d'euro

Dans ce cas précis on pourrait dire que la campagne lui coûte moins cher. MAIS l’annonceur dispose d’outils complémentaires qui lui permettent ensuite de voir le vrai gain net. Ainsi si nous considérons que le CPL est à 1 euro et donc que nous avons eu 18 inscrits, notre calcul dans le cas d’un webmaster ou même d’une régie publicitaire ou plateforme d’affiliation ne serait pas complet car l’annonceur lui dispose aussi du nombre de ventes que ces 18 inscriptions ont généré. En effet si les 18 CPL n’ont généré qu'une seule vente, et alors que même si l’e-cpm à un coût d’acquisition plus intéressant sur le papier, la finalité du résultat en prenant compte l’unique achat en est tout autre. En effet l’annonceur gagnera plus d’argent sur le modèle au CPA car il aurait effectué 2 ventes au lieu d’une seule.

Ainsi il est important de prendre en compte à partir de l’e-cpm le ROI dans le cadre d’une campagne publicitaire sur une régie publicitaire ou plateforme d’affiliation qui serait dédiée à un besoin d’acquisition de la part des visiteurs au profit de l’annonceur.