Lorsqu’on possède un site avec peu ou beaucoup de trafic le meilleur moyen de le monétiser est d’y diffuser des campagnes publicitaires via des régies publicitaires ou plateformes d’affiliation. Qui dit monétisation dit argent, évidemment qui dit argent dit moyen paiement afin de recevoir cet argent et avant d’aller faire les soldes revenons un peu sur le cheminement des processus de paiement.

Les processus de paiement

Globalement les régies publicitaires ou les plateformes d’affiliations vous payent sur une base de statistiques de diffusion de leurs campagnes publicitaires après vérification en fin de mois que tout s’est bien passé et que le département anti-fraude valide vos gains. A partir de ce moment précis qui est souvent en début de mois et qui suit le mois de diffusion de campagnes publicitaires, la plateforme d’affiliation ou la régie publicitaire envoie une facture à l’annonceur, qui lui initie le paiement de sa campagne afin que votre plateforme d’affiliation puisse à son tour vous payer.

Comptant que les validations antifraude se font lors de la première semaine de chaque mois, le temps que la facture de l’annonceur arrive au service comptabilité et que l’argent soit débloqué vous pouvez ajouter une semaine. Ensuite c’est votre tour ! Les régies ou les plateformes d’affiliation aimant la trésorerie vous risquez d’être payé donc au début du mois suivant. Cela permet aussi d’uniformiser tous les paiements car si vous diffuser plusieurs campagnes de publicité, il se peut que quelques annonceurs soient un peu lent dans leurs règlements et au vu des coûts de virements bancaires il est préférable de n’en faire qu’un seul.

Les moyens de paiement

Maintenant que la plateforme d’affiliation ou la régie publicitaire dispose de vos gains et qu’elle est prête à vous payer, se pose la grande question du moyen de paiement et attention aux frais !

Précisons quand même que la majorité des régies publicitaire et plateforme d’affiliation ont un seuil de paiement qui varient de 10 à plus de 100 euros pour certaines. Je dois avouer moi-même que de réaliser une bonne centaine de virement de montant inférieur à 2 euros avec des décimales n’est pas non plus une activité que j’apprécie. Ceci étant dit revenons aux systèmes de paiement.

Il est important pour vous de disposer des plus classiques et de jongler avec en fonction du montant des gains publicitaires. Parmi les plus importants il y a évidemment le virement bancaire, et attention aux frais de virement imputés par les régies publicitaires ou plateformes d’affiliation, Paypal ou Skrill pour ne citer qu’eux. Mais avec l’évolution technologique pour ne pas dire évasion fiscale oblige, il y a aussi les bitcoins et tout un petit tas de systèmes variés comme de la carte bleue rechargeable ou l’envoi de monnaie en offshore. Dans les systèmes classiques, un Paypal vous permettra de recevoir instantanément vos gains publicitaires alors qu’un virement prendra quelques jours. Le choix se fera en fonction de vos besoins tout en sachant que de nombreuses plateformes publicitaires étant à l’étranger ne vous payeront pas forcement dans votre monnaie de bases et des frais de conversions peuvent être engendrés.

Il sera fastidieux d’énumérer tous les moyens de paiements sur internet, surtout qu’un petit nombre commun est seulement utilisé par les régies publicitaires et plateformes d’affiliation mais je vous invite surtout à faire attention au seuil de paiement, les dates de paiement et les frais en fonction de vos gains.